Aller au contenu
Home » PropTech Updates – Innovation en gestion d’accès immobilier » Contrôle d'Accès » La transformation numérique de l’immobilier : qu’est-ce que la PropTech ?

La transformation numérique de l’immobilier : qu’est-ce que la PropTech ?

En bref :

  • Ce qui arrive au marché quand le numérique entre en jeu
  • Le numérique sur le marché de l’immobilier
  • Chaîne d’approvisionnement, macro-tendances technologiques et tendances du marché
  • Augmenter l’EBITDA par unité de surface

Dans l’article en ligne “Qu’est-ce que la transformation numérique ?” l’équipe de SalesForce propose la définition suivante : la transformation numérique est le processus par lequel, grâce à l’utilisation des technologies numériques, de nouveaux modèles d’entreprise sont créés, ou les modèles existants sont modifiésvous créez de nouveaux éléments culturels, e de nouvelles expériences pour les clientsafin de répondre aux exigences concurrentielles du marché. La transformation numérique transcende les schémas traditionnels, par exemple le schéma des rôles classiques des entreprises en matière de ventes, de marketing et de service à la clientèle. Les informations circulent rapidement dans toutes les divisions et peuvent être échangées avec les clients en temps réel. Il est nécessaire de réimaginer la façon dont nous faisons des affaires, comme de passer du papier au tableur. Il est facile de constater les effets du numérique, il suffit de jeter un coup d’œil rapide sur les marchés : Tesla a révolutionné l’industrie automobile, Booking.com l’industrie hôtelière, Uber et Flixbus le monde des transports publics, Glovo et Deliveroo l’industrie de la logistique, N26 le monde bancaire et financier, pour ne citer que les exemples les plus connus. Ce processus inexorable touche également le marché de l’immobilier et, dans ce contexte, une tendance connue sous le nom de PropTech. La PropTech est un changement de technologie et d’état d’esprit, qui implique l’ensemble du secteur immobilier, et ses consommateurs, dans le mouvement et les transactions des bâtiments et des villes. Le concept peut être abstrait, car il ne fait pas référence à une action spécifique à entreprendre, mais plutôt à une approche et à un parcours culturel visant l’ensemble du secteur. Nous parlons d’un processus qui implique à la fois le côté commercial de l’industrie et le côté construction, jusqu’aux aspects techniques des bâtiments eux-mêmes. L’écosystème PropTech se compose de nombreuses entreprises, start-ups et scale-ups, qui opèrent à différents stades de la chaîne d’approvisionnement en biens immobiliers. De manière générale, ces entreprises proposent l’un des quatre types de produits ou de services suivants :

  • Technologies ou plates-formes d’achat et de vente de biens ou de locations
  • Technologie ou plate-forme pour la construction et/ou la rénovation de bâtiments
  • Technologies ou plateformes de gestion pour la vente de services immobiliers
  • Technologies ou plateformes de gestion des bâtiments

Nous avons schématisé la chaîne d’approvisionnement de toutes ces entreprises dans l’image ci-dessous.

Comme on peut le constater, la PropTech se développe à partir de macro-tendances technologiques.en apportant au monde de l’immobilier les compétences qui se sont développées ces dernières années dans d’autres secteurs également. Ainsi, des entreprises FinTech comme Casavo, qui met en œuvre de nouveaux modèles financiers pour l’achat et la vente d’immeubles, ou des technologies ERP et BIM pour une gestion plus efficace des processus de construction immobilière, se sont imposées. Et encore, grâce aux plateformes de commerce électronique, telles qu’AirBnb, des modèles d’économie de partage et de services immobiliers dans les secteurs de l’hôtellerie, du travail flexible et de la vente au détail ont émergé, ce qui a créé un cercle vertueux avec des technologies spécifiques, principalement basées sur l’IdO, pour une gestion efficace des bâtiments sur le marché.. L’adoption de ces technologies et la bonne approche culturelle de l’innovation commerciale permettent de maximiser les profits dans un contexte de fortes incertitudes quant à l’avenir. Les clients sont en effet de moins en moins enclins à acheter ou à louer des contacts (opérationnels ou financiers) qui les engagent pour une longue période (en cela également guidés par des directives internationales telles que l’IFRS16). Le marché qui en résulte est plus fluide et dynamique, avec des demandes de solutions immobilières à court terme (quelques jours dans l’hôtellerie, quelques mois dans le commerce et la vente au détail) entraînant deux conséquences principales :

  • D’une part, unlocataire occupant un espace pour une courte durée ne souhaite pas consacrer du temps à l’aménagement de l’espace ; il aura donc besoin de solutions prêtes à l’emploi, qu’il pourra utiliser directement sans aucune étape préparatoire.
  • D’autre part, le propriétaire(bailleur), doit assumer de plus en plus de charges (ameublement, sécurité, entretien, etc.), afin de pouvoir offrir un bien prêt à l’emploi à ses clients, optimisant et réduisant ainsi les coûts au maximum.

Dans ce contexte, il est donc crucial pour les opérateurs immobiliers de s’équiper de technologies et d’outils permettant une gestion plus facile des espaces, afin de contrer l’augmentation significative des coûts de fonctionnement et de réagir rapidement aux opportunités de profit qui se présentent. Un exemple de scénario pourrait être le commercialisation d’espaces directement par le biais de plateformes de commerce électroniqueavec possibilité de tarification dynamique, permettant aux clients effectuant un achat d’entrer directement dans l’espace via leur smartphone, grâce à une application qui gère les achats, comme l’ouverture des portes, et l’accès aux commodités. Il y a deux effets immédiats : une réduction des coûts d’exploitation et une augmentation du chiffre d’affaires par mètre carré, ce qui accroît sensiblement l’EBITDA par unité de surface. Le contrôle d’accès est l’élément clé de la mise en œuvre de telles stratégies, du contrôle de l’accès et donc des ventes. Dans les écluses de Sofia nous sommes disponibles pour des démonstrations gratuites de nos solutions de contrôle d’accès intelligentes, basées sur l’IoT et le cloud, qui permettent de reconfigurer facilement les espaces (solutions sans fil), ne nécessitent pas de serveurs locaux et de configurations complexes (virtualisées), et réalisent une numérisation complète des outils d’accès (ouverture via les smartphones). Se doter de ce type de solution, conçue de manière totalement intelligente, basée sur des logiciels modernes et permettant l’intégration des normes Web 4.0, ouvre d’importantes nouvelles opportunités de développement.

Traduction automatique

Le contenu de cette page a été traduit automatiquement et peut contenir quelques erreurs ou inexactitudes. Pour plus d'informations sur nos solutions, veuillez contacter notre équipe de vente pour votre pays ici.