Aller au contenu
Home » PropTech Updates – Innovation en gestion d’accès immobilier » Contrôle d'Accès » La flexibilité est à la base des nouveaux modèles de logement : Sofia Locks et AbitareIn dans une interview avec Il Quotidiano Immobiliare

La flexibilité est à la base des nouveaux modèles de logement : Sofia Locks et AbitareIn dans une interview avec Il Quotidiano Immobiliare

Le mardi 20 septembre, Alessandro Nacci, PDG de Sofia Locks, et Marco Grillo, fondateur et PDG d’AbitareIn, ont illustré le rôle de l’innovation pour un habitat flexible lors d’une conférence donnée par ilQuotidianoImmobiliare.

Au cours de l’événement, le marché résidentiel, qui est entré dans le radar des investisseurs ces dernières années, a été analysé. Ici, les opérations des investisseurs se multiplient et se concentrent sur la dynamique, l’organisation du marché, le changement de l’idée de logement. Une révolution du vivant est en cours, où la flexibilité, l’innovation et la technologie jouent un rôle crucial pour répondre aux nouveaux besoins.

Le terme “vie flexible” est très large, comme l’indique Marco Grillo, et peut englober plusieurs aspects. AbitareIn a mis l’accent sur la phase de personnalisation : l’entreprise a investi dans la numérisation de ce processus afin d’en garantir la flexibilité. “Nous avons donc travaillé sur les processus classiques du promoteur, de la conception à la réalisation, et ce mois-ci, en première mondiale, nous avons introduit un outil web appelé Home Configurator qui permet à tous les clients, depuis le confort de leur maison, de personnaliser leur appartement”, raconte Marco Grillo.

Aujourd’hui, ceux qui achètent une maison peuvent la réaliser selon leurs préférences en modifiant les flexibilités structurelles. AbitareIn a pré-conçu les options possibles afin de garantir une personnalisation maximale des choix, un processus qui peut être répété un nombre infini de fois, jusqu’à ce que le client trouve le choix qui lui convient et appuie sur un bouton : celui-ci est traduit en un projet exécutif (étant pré-conçu) et avec ce que, dans le langage BIM, on appelle une Option de Conception est ensuite transmis à l’entreprise de réalisation.

L’introduction du numérique va de pair avec la volonté de fournir des outils permettant une gestion flexible des bâtiments à partir de multiples points de vue, comme l’a déclaré Alessandro Nacci. Les solutions technologiques doivent permettre de créer des espaces prêts à l’emploi, afin de répondre aux besoins de logement, même à court terme, qui ne nécessitent pas un engagement à long terme de la part des locataires. Ces solutions sont conçues pour gérer correctement ces processus, notamment grâce à l’utilisation de solutions logicielles natives du cloud qui permettent une intégration maximale avec des plateformes logicielles tierces au coût le plus bas possible. Un exemple concret est celui de HomizyAbitareIn, un département du groupe AbitareIn spécialisé dans la construction et la promotion d’immeubles destinés à être loués selon le modèle de la cohabitation, en ciblant le segment des jeunes travailleurs, qui comprendra l’utilisation d’une application avec des systèmes de contrôle d’accès intégrés par Sofia Locks et Luckey, le logiciel de gestion de Sofia Locks pour augmenter la sécurité des bâtiments et créer de nouvelles opportunités d’affaires : grâce à cette solution logicielle, il est en effet possible de gérer les espaces, avec des solutions conçues pour la gestion communautaire, afin de faciliter les opérations de facility management, tout en garantissant des économies importantes en matière de TIC. Marco explique que Homizy se veut une réponse à la demande de ceux qui sont dans une situation de travail en cours, qui viennent de commencer, peut-être même avec des contrats moins stables, et qui ont besoin d’une solution de logement qui soit décente, agréable, qui puisse favoriser le développement de relations et qui soit surtout à la portée de leur porte-monnaie. Les espaces communs sont des lieux où l’on peut vivre des relations, les faire grandir, non seulement sur le plan personnel mais aussi sur le plan professionnel […] C’est vraiment une nouvelle façon de vivre. La demande est forte et les 600 premières chambres, réparties dans deux bâtiments situés dans les quartiers de Città Studi, Ortica et Lambrate, seront disponibles d’ici la fin 2023. C’est une nouveauté absolue […] et nous pensons qu’il existe une énorme demande pour cette formule vivante.

Un élément qui prend de plus en plus d’importance est la coexistence d’une interaction à la fois physique et numérique avec les bâtiments, et en particulier avec la communauté qui vit dans le bâtiment. Concevoir et réaliser ce type d’espace nécessite donc une expertise dans la conception d’une expérience utilisateur intégrée. Il est crucial d’aborder les questions numériques à un stade précoce de la planification, car les aspects les plus innovants proviennent de la coopération et du partage d’idées. De cette façon, la relation entre l’espace et la personne peut être rendue fluide, et le contrôle d’accès encourage cette convergence en permettant l’interaction entre les smartphones, les espaces et les ressources.

“C’est certainement un scénario intéressant”, dit Marco en réponse à la question sur le manque de relations intergénérationnelles, comme une solution visant principalement les jeunes, et la nouvelle façon de vivre, “ce que nous envisageons, ce sont des maisons qui deviennent de plus en plus spécialisées, avec leur propre caractéristique forte pour certains usages. Je pense que le système devra soutenir les familles, les personnes à se déplacer d’un logement à l’autre plutôt que de rendre le logement individuel totalement flexible […] Je pense aussi, cependant, que nous devons être prudents en pensant à la possibilité d’un logement à loyer unique parce que cela conduit à un contrepoids d’instabilité des familles, de leur capacité à avoir un toit sur leur tête indépendamment de la situation macro ou microéconomique. À mon avis, la flexibilité est atteinte dans un modèle avec des maisons flexibles, des maisons de plus en plus spécialisées, avec un soutien pour faciliter le passage des familles d’un modèle à l’autre, avec de nouveaux schémas de financement plus qu’avec le modèle de location simple”.

Vous pouvez regarder l’émission en direct sur ilQuotidianoImmobiliare, pour en savoir plus sur les questions analysées veuillez nous contacter ici.

Traduction automatique

Le contenu de cette page a été traduit automatiquement et peut contenir quelques erreurs ou inexactitudes. Pour plus d'informations sur nos solutions, veuillez contacter notre équipe de vente pour votre pays ici.