Aller au contenu
Home » PropTech Updates – Innovation en gestion d’accès immobilier » PropTech » Gestion communautaire dans l’immobilier

Gestion communautaire dans l’immobilier

L’immobilier a connu un important processus de renouvellement ces dernières années. Nous avons notamment assisté à l’émergence et à la diffusion de nouvelles tendances communautaires – tant résidentielles que professionnelles – telles que la cohabitation, le cohousing, le logement pour personnes âgées et le coworking.

Ces modèles, qui ont connu un succès rapide grâce à l’utilisation de solutions technologiques et numériques innovantes et à la capacité de remodeler/adapter les espaces, font désormais ressortir le potentiel inhérent à la gestion communautaire.

Le niveau élevé d’intérêt pour le Community Management découle précisément de la prise de conscience de la manière dont la gestion correcte d’un produit immobilier apporte de grands avantages à la propriété et aux utilisateurs finaux.

Pour les investisseurs, cela signifie un changement radical du“concept immobilier” qui ne comprenait que la “construction”, vers des projets qui élargissent le concept à la “construction et à la gestion”.

Aujourd’hui, la gestion immobilière n’est plus considérée comme une activité à éviter, mais au contraire à mettre en œuvre, car elle est capable de valoriser le bien immobilier, d’optimiser l’offre pour la rendre toujours plus proche des besoins de l’utilisateur final et d’augmenter en même temps les possibilités de revenus pour les propriétaires.

Accès par smartphone avec Sofia Locks Luckey

Community Manager : le personnage clé des nouvelles tendances immobilières

Le Community Manager est le rôle qui est apparu suite à la diffusion de nouveaux modèles communautaires et à la nécessité de disposer d’une personne capable de s’occuper de la gestion du complexe immobilier, en assurant l’interface entre la communauté des utilisateurs et la propriété.

Les nouvelles tendances immobilières fondent leur succès sur le concept de communauté, de flexibilité, d’intégration des services et d’adaptabilité : des aspects qu’il est indispensable de suivre et de gérer au mieux.

Car c ‘est précisément la gestion qui permet de valoriser tout le travail préalable de conception et de construction du bien et de le maintenir durablement rentable.

Un gestionnaire de communauté capable de bien accomplir ses tâches assure le développement d’une communauté plus stable, ce qui se traduit par une plus grande sécurité pour les investisseurs.

Par son apport, il contribue de manière décisive au succès (ou à l’échec) d’un projet immobilier, ce qui fait de lui un personnage aussi demandé sur le marché qu’il est encore rare de le trouver.

La difficulté de trouver des gestionnaires de communauté n’est pas seulement due au fait qu’il s’agit d’une nouvelle profession, mais surtout au fait que l’on recherche des personnes ayant un grand sens de l’organisation, le souci du détail, la capacité d’avoir une vue d’ensemble du projet et de comprendre les différents besoins des clients et des propriétaires.

Le rôle du Community Manager pour les utilisateurs

Les modèles caractérisés par un haut niveau de sociabilité et de partage de l’espace répondent aux nouveaux besoins des gens en matière de lieux de vie et de travail, sans contraintes à long terme (comme un prêt hypothécaire) et avec une grande autonomie et flexibilité d’utilisation.

Et au sein d’un espace communautaire, la présence d’une figure de référence rassure les usagers, qui sentent que leurs besoins sont entendus et peuvent demander des améliorations et de nouveaux services.

Préserver la valeur du projet immobilier est l’objectif du gestionnaire de communauté, qu’il poursuit non seulement par ses capacités d’écoute mais aussi par diverses autres tâches :

  • gestion et soutien administratif
  • la détection des infractions et le contrôle de la conformité
  • gestion de la maintenance périodique et extraordinaire
  • collecte des réactions et des plaintes
  • la prise en charge des problèmes et leur résolution
  • remplacement des services insatisfaisants
  • l’activation de nouveaux services en fonction des besoins exprimés.
Sofia verrouille Luckey pour les gestionnaires de communauté

Le rôle du gestionnaire de communauté pour la propriété

Les nouvelles tendances en matière d’immobilier fondent leur succès sur trois éléments clés :

  • une réalisation d’un bâtiment déjà projeté dans le futur, adoptant pleinement la PropTech
  • une conception qui, même lorsqu’il s’agit de biens immobiliers, parvient à prévoir un large éventail d’espaces dynamiques, les rendant plus flexibles et capables de répondre à l’évolution des besoins au fil du temps
  • une gestion capable d’améliorer constamment la valeur de l’actif immobilier.

C’est sur ce dernier point que le Community Manager joue un rôle crucial, avec un impact direct sur la réussite du projet.

Sa tâche principale consiste à abolir les distances entre les parties, en observant comment les utilisateurs (clients) utilisent les espaces et en écoutant leurs demandes, devenant ainsi les“yeux et les oreilles” de la propriété, vers lesquels elle peut se tourner :

  • les situations problématiques nécessitant une intervention rapide, de manière à maintenir un haut degré de satisfaction des utilisateurs et à minimiser la possibilité d’abandon de l’espace ;
  • les besoins et exigences exprimés par les utilisateurs, afin d’élargir et de diversifier les services offerts, en augmentant les sources de revenus.

En outre, s’il est soutenu par la bonne technologie, l’impact du gestionnaire de communauté peut devenir extraordinaire.

Optimiser la gestion des projets immobiliers

Comme nous l’avons dit au début de l’article, des solutions technologiques innovantes et intelligentes ont un impact fondamental sur la réussite des projets immobiliers liés aux espaces partagés.

L’intégration entre les systèmes numériques utilisés dans le bâtiment et une plateforme logicielle intelligente permet un contrôle et une gestion qui, il y a quelques années seulement, auraient ressemblé à de la science-fiction.

Et tout ce qui se passe dans le complexe immobilier peut être converti en données qui soutiennent le gestionnaire de la communauté pour :

  • assurer la sécurité du bâtiment sans limiter la flexibilité de l’accès et du logement
  • réduire les frictions des utilisateurs dans l’utilisation des espaces, à la fois par des interfaces conviviales et par des outils adaptés à la téléassistance
  • avoir une vision de ce qui se passe à court et moyen terme et faire des prévisions à long terme
  • développer des stratégies pour améliorer continuellement la gestion sociale et la qualité perçue du service, tout en augmentant et en optimisant les flux de revenus pour le domaine
  • garder la consommation sous contrôle
  • adopter des actions de maintenance prédictives et, en cas d’urgence, opportunes
  • interpréter des valeurs numériques en les combinant avec sa propre expérience directe, en ajoutant du sens et du poids aux données“pures“.” (par exemple, dans un espace de coworking, si les données indiquent une faible utilisation d’une salle de réunion, on peut penser à la convertir en d’autres espaces… mais si on ne tient pas compte du fait que cette salle est utilisée par l’entreprise qui loue la plupart des postes de travail, on risque de perdre un client essentiel).

Un bon gestionnaire de communauté disposant de données complètes et centralisées peut contribuer de manière significative à atteindre un excellent niveau de gestion et d’optimisation de l’ensemble du projet.

L’analyse des données pour l’immobilier avec Sofia Locks Luckey

L’avenir des nouveaux modèles économiques de l’immobilier

Nous traversons une période de grands défis et de changements, la situation économique générale menaçant d’avoir de graves répercussions également sur l’immobilier.

D’autre part, les modèles immobiliers que nous avons vus dans cet article, caractérisés par un espace partagé, une grande flexibilité et conçus pour être bien gérés, sont ceux dont la demande est la plus croissante et qui offrent d’excellentes opportunités aux investisseurs.

Le gestionnaire de communauté, grâce à ses compétences interpersonnelles et d’observation et soutenu par une importante base de données, joue un rôle important pourprolonger la vie du projet, le maintenir rentable et obtenir la pleine satisfaction des utilisateurs.

Les outils numériques permettent au community manager de travailler avec le bien et de fournir des indications précises sur l’utilisation des espaces, sur les éventuelles situations à maîtriser, sur les services dont les utilisateurs ont besoin ou non, afin d’optimiser l’offre, de satisfaire davantage le client et d’augmenter ainsi sa valeur à vie.

Ces dernières années, Sofia Locks a développé des solutions technologiques innovantes et continuellement mises à jour, se distinguant ainsi comme un partenaire d’excellence pour la conception, le développement et les options de gestion spécifiques des nouveaux modèles d’affaires dans le secteur immobilier.

Cliquez ici pour nous parler de votre projet et en savoir plus sur tous les avantages de nos solutions.

Traduction automatique

Le contenu de cette page a été traduit automatiquement et peut contenir quelques erreurs ou inexactitudes. Pour plus d'informations sur nos solutions, veuillez contacter notre équipe de vente pour votre pays ici.